Wilhelm Busch - repères biographiques

 

1832 : Wilhelm Busch est né le 15 avril 1832 à Wiedensahl (un petit village à l’ouest de Hanovre). Il est l’aîné d’une famille de sept enfants. Ses parents, Friedrich Wilhelm Busch et Henriette Dorothée Charlotte Busch, née Kleine sont des commerçants.

 

1841 : Wilhelm Busch doit quitter le domicile familial, car la place manque à la maison après la naissance  de son frère Otto. Il va chez son oncle, le pasteur Georg Kleine, à Ebergötzen près de  Göttingen. Son oncle entreprend sa formation en lui donnant des cours.

 

1847 : Wilhelm Busch réussit son examen d’entrée à l’école polytechnique de Hanovre. Il est obligé de se plier à la volonté de son père qui le destine à la construction mécanique malgré ses penchants pour le dessin et la peinture.

 

1851 : Wilhelm Busch suit un ami à l’Académie d’Art de Düsseldorf pour entreprendre une formation de peintre. Il n’y reste qu’un court laps de temps  car il est déçu par le fonctionnement trop terre à terre de l’académie. 

 

1852 : Wilhelm Busch se rend à l’Académie Royale des Beaux Arts d’Anvers. Les œuvres des peintres hollandais et flamands du 16ème et du 17ème siècle auront une grande influence sur lui.

 

1853 : Wilhelm Busch attrape le typhus. Il retourne en convalescence dans la maison de ses parents. Sur place, il collecte  des chansons populaires, des histoires et des contes qui se transmettaient alors oralement. Il veut les illustrer et les faire connaître.

 

1854 : Wilhelm Busch rejoint l’Académie des Arts plastiques de Munich. Il s’implique dans l’association artistique « Jung-München ».

 

1859 : Wilhelm Busch travaille pour un journal humoristique munichois "Fliegenden Blätter",  à qui il livre beaucoup d’illustrations mais aussi des poèmes.

 

1865 : Ses premières histoires en images paraissent. Il s’agit de « Max et Moritz », une histoire qui lui assurera la célébrité. Dans les années qui suivent, il publiera d’autres œuvres. 

 

busch 02

 

1868 : Wilhelm Busch déménage à Francfort où habite son frère Otto. Celui-ci lui fait découvrir l’œuvre du philosophe Arthur Schopenhauer. Il fait la connaissance de Johanna Keßler qui deviendra dès lors une amie proche.

 

1878 : Wilhelm Busch retourne à Wiedensahl, son lieu de naissance. Après la mort de son beau-frère, il emménage chez sa sœur, Fanny Nöldeke, dans la maison de la veuve du curé et s’occupe de ses trois neveux comme un père.

 

1884 : Parution du livre « le peintre Klecksel » une histoire en images où il observe avec distance et amusement son propre métier.


1898 : Wilhelm Busch déménage avec sa sœur à Mechtshausen am Harz (près de Seesen) chez son neveu Otto Nöldeke, qui y officie comme prêtre. De cette époque datent les histoires publiées de son vivant  dans un album d’histoires intitulé "Zu guter Letzt" et après sa mort dans "Schein und Sein".


1908 : Wilhelm Busch meurt le 9 janvier 1908 à Mechtshausen. Dans les années qui suivent  paraissent de nombreuses œuvres inédites et plusieurs expositions commémoratives sont organisées. Elles attestent de la célébrité qu’a connue  Wilhelm Busch de son vivant. En 1893, il a décrit la manière dont il voyait sa propre vie dans son autobiographie intitulée « Von mir über mich » (De moi et à mon propos).


Traduit à partir du site visible ici (mais seulement en allemand).

 



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :